L’autisme…

Couv Hippo

Toujours dans la collection

« DES LIVRES POUR RÉFLÉCHIR AVEC NOS ENFANTS SUR LE SENS DE LA VIE »

Je vous présente mon nouveau conte éducatif, destiné aux enfants âgés de 6 à 10 ans et à leurs parents ou éducateurs :

« Il était une fois Hippolybre, le cheval qui voulait être libre… »

Voici le quatrième de couverture :

« Il était une fois un cheval et un enfant…

Deux êtres unis par de profonds liens d’amitié,

prisonniers de leurs chaînes, chacun à sa manière…

Ce conte invite les enfants et leurs parents à s’interroger sur la notion de différence, et propose d’ouvrir la discussion sur des sujets qui fondent notre existence : le respect des différences, la tolérance, la liberté et le bonheur… » 

Comme vous le savez, je suis éducatrice spécialisée de formation et dans le cadre de mon travail (dans la sphère privée également…), j’ai rencontré de nombreuses personnes en grande souffrance, confrontées à des situations de « handicap » ou de « différence »…

Dans tous mes projets d’écriture, je souhaite défendre des valeurs humanistes, telles que le respect, le respect des différences, la tolérance, la bienveillance, la compassion, la fraternité, le non-jugement…

Et selon moi, ces valeurs se transmettent très tôt dans l’éducation donnée à nos enfants…

J’espère que la touchante histoire d’Hippolybre aura le mérite de sensibiliser le jeune public au respect de cette « belle » différence qui est l’autisme

Cela a fonctionné sur mes jumeaux de neuf ans !

Objectif atteint !

Une riche discussion a eu lieu autour de ce petit livre… 

Sur la différence, sur la tolérance, sur la compassion, sur l’amitié, sur la liberté, sur le bonheur…

Marie et Nathan ont été très émus par la rencontre magique entre le cheval et l’enfant. Ils ont compris que cet enfant dit « différent » était avant tout un « enfant » tout court ! Un enfant, doté de nombreuses qualités, de forces et de faiblesses, comme tous les enfants !

L’étiquette « autiste » est fondamentalement réductrice, si nous n’allons pas à la rencontre de l’autre dans sa singularité…  

Comme le dit si bien Josef Schovanec dans son livre « Je suis à l’est ! » (p 103, éditions Pocket 2013) :

« Mais finalement, chaque personne avec autisme ou pas, est unique. Nous avons toujours nos particularités de pensée, notre caractère. »

N’oublions jamais que nous sommes tous différents, puisque nous sommes des êtres uniques et singuliers ! Nous faisons tous partie de l’humanité…

Et ce sont bien ces différences qui nous lient les uns aux autres, dans la richesse de notre monde…

Les mots-clés : l’autisme, le respect, le respect des différences, la tolérance, la bienveillance, la compassion, la fraternité, le non-jugement, l’éducation, la bienveillance, la transmission des valeurs humanistes, la communication, la liberté, le bonheur…

Bonne lecture ! 

Prenez soin de vous et de tous ceux que vous aimez… et des autres !

Merci de votre intérêt ! 

Isabelle LE TARNEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *