Et si nous parlions de parentalité positive et de psychologie positive ?

Pour une éducation épanouie : psychologie positive et parentalité positive  

En matière d’éducation, il n’existe pas de recette miracle pour éduquer nos enfants !

Notre principal outil dans la relation qui nous unit à nos enfants, c’est nous-mêmes !

Si nous posons un regard positif sur qui nous sommes, nos enfants auront davantage de chances de poser un regard positif sur eux-mêmes !

Si nous développons notre confiance en nous-mêmes, dans les autres et en la vie, il nous sera plus aisé de la transmettre à nos enfants !

Cette confiance en la vie nous aide à dépasser nos peurs, à trouver la force pour affronter les obstacles, à utiliser toutes nos ressources intérieures ou extérieures, en demandant de l’aide si besoin !

Valoriser nos propres forces et qualités, plutôt que de nous focaliser sur nos défauts ou nos faiblesses, nous permet de mobiliser toute notre énergie, pour mettre en avant nos capacités à rebondir face aux aléas de l’existence !

En renforçant ce qui est positif, nous sommes plus forts dans les périodes délicates de notre existence !  

En mettant en valeur toutes les ressources, les forces et les qualités de nos enfants, nous cultivons leur confiance en eux !

Si nous avons une vision positive de la vie, nous encourageons nos enfants à développer cette vision également, en voyant le meilleur plutôt que le pire dans certaines situations ! Je précise qu’entretenir une vision positive de la vie ne veut pas dire « être irréaliste ou inconscient », nous ne vivons pas « au Pays des Bisounours » ! Une vision du monde dans laquelle les émotions négatives seraient occultées ou niées ne serait alors pas constructive pour nos enfants d’un point de vue psychique. Bien au contraire, elle serait destructrice… Masquer les problèmes n’est pas une solution ! Par contre, nous pouvons être confrontés à une difficulté sans voir tout en noir. Il est aussi important d’écouter nos émotions désagréables ou négatives, de les accueillir, de les accepter pour pouvoir les transformer et en dégager du positif !

Florence Servan-Schreiber, formée à la psychologie positive par le « Professeur du bonheur » Tal Ben Shahar à la prestigieuse université de Harvard aux États-Unis, relate son expérience dans son livre « 3 kifs par jour et autres rituels recommandés par la science pour cultiver le bonheur ». Dans cet extrait, elle fait la distinction entre la pensée positive et la psychologie positive, en citant Martin Seligman, l’un des pionniers de la psychologie positive :

« Mais à cela Seligman rétorque que la psychologie positive n’est pas la pensée positive parce que :

ž Elle est basée sur des expériences scientifiques qui peuvent être reproduites.


ž La pensée positive suggère une attitude positive en toutes circonstances, là où la psychologie positive considère que certaines situations requièrent d’être regardées avec réalisme ou négativité, comme un pilote de ligne confronté à une mauvaise météo.


ž La plupart des chercheurs occupés par cette nouvelle discipline ont passé avant cela de nombreuses années à étudier les aspects négatifs de nos personnalités et considèrent que ce qui est positif vient compléter notre éventail de réactions sans chercher à remplacer à tout prix notre côté obscur. Cette psychologie ne périme pas sa sœur aînée, elle vient simplement l’enrichir d’un œil neuf. (…)


La psychologie positive n’a pas inventé l’épanouissement, elle l’observe simplement : pour le comprendre, s’en réjouir, l’accentuer, suggérer des pistes de vie et proposer des choix à ceux que le bien-être intéresse. » Florence Servan-Schreiber, 3 kifs par jour, Éditions Marabout, 2011, p. 18.

Élever l’âme de nos enfants dans cet état d’esprit les aide à accueillir leurs émotions négatives ou positives, à prendre le recul nécessaire pour affronter l’obstacle, quel qu’il soit et à voir les aspects positifs de chaque chose !

Il n’y a pas d’échec, il n’y a que des expériences ! Nous avons tous fait des erreurs et nous en ferons encore ! Que nous soyons, enfants ou adultes, la vie est source d’apprentissage et de progression. Elle est riche d’expériences et d’enseignements. Elle est faite de situations qui nous permettent d’apprendre, de nous enrichir, de comprendre, de ressentir, de progresser, d’évoluer… d’aimer…

À la naissance, notre capacité à être heureux est déterminée à 50 % par nos gênes. Et surtout, elle est conditionnée à 50 % par notre manière de penser, nos actions, nos comportements, notre environnement social… Nous sommes de véritables acteurs dans la construction de notre bonheur ! Nous pouvons agir sur notre monde ! Il ne s’agit pas de voir la vie tout en rose et de nourrir une naïveté absolue, mais de cultiver simplement des émotions positives, une joie intérieure et une confiance en la vie ! Il sera alors plus facile de transmettre cette confiance dans le cœur de nos enfants !  

Les émotions agréables ou désagréables sont des compagnons de route durant toute notre existence ! Autant les accueillir, les apprivoiser, les respecter et les accepter ! Elles nous guident sur nos chemins de vie !

Et notre travail de parents est d’accompagner nos enfants dans cette découverte du monde coloré des émotions !

Afin de les aider dans cet apprentissage, mettre des mots sur nos propres émotions, c’est leur donner l’exemple !

De plus, accueillir toutes lesémotions de nos enfants avec respect et bienveillance est la plus belle manière de leur montrer le profond respect que nous leur portons !

Répondre à leurs besoins et entendre leurs désirs même s’ils ne peuvent pas être satisfaits, témoignent de la force de notre amour et de notre considération !

Ainsi, nos enfants apprendront à se connaître et parviendront à cultiver de belles émotions positives, s’ils se sentent libres d’exprimer les peines et les peurs qui les traversent ! 

Mettre en valeur nos émotions positives et celles de nos enfants, c’est être dans la pleine conscience de tous les petits bonheurs simples que la vie nous offre avec générosité !

Pour bien grandir et s’épanouir, nos enfants ont aussi besoin d’être rassurés régulièrement sur l’amour inconditionnelque nous leur portons, grâce à notre présence aimante, bienveillante, chaleureuse, inspiratrice de joie de vivre, de confiance et de respect !  

En donnant cet amour inconditionnel à nos enfants, nous sensibilisons leur cœur à l’amour universel, à l’amour qui nous lie les uns aux autres !

Réfléchir ensemble sur les petits bonheurs de l’existence et sur le sens de la vie ouvre leur cœur aux valeurs humanistes !

La bienveillance, le respect, l’altruisme, la fraternité, la tolérance sont des valeurs qui se transmettent très tôt dans l’éducation de nos enfants, les citoyens de demain !  

Élargir notre vision du monde et ouvrir nos cœurs à la réalité d’autres personnes nous aident à accepter, à relativiser notre propre situation, à nous enrichir !

C’est dans la rencontre avec l’autre que nous évoluons…

Dans son livre « Pour une enfance heureuse », Catherine Gueguen, médecin pédiatre, spécialisée dans le soutien à la parentalité, formée en communication non violente, nous fait part des dernières découvertes scientifiques sur le développement et le fonctionnement du cerveau.

Elle nous guide sur le chemin de la parentalité positive :  

« Notre cerceau est réellement « câblé » pour la rencontre humaine et pour une relation qui prend en compte pleinement toute la richesse et la complexité de l’affectivité, des émotions, et des sentiments. Ce mode de relation « idéale » avec l’enfant, respectueuse, empathique, aimante, transforme les échanges entre l’adulte et l’enfant, permet au cerveau de se développer favorablement et épanouit l’être humain.

Beaucoup d’adultes craignent que cette manière d’élever les enfants les rende encore plus indisciplinés. Au contraire, les enfants élevés dans le respect sont beaucoup plus respectueux et attentifs aux autres. En effet, les enfants imitent les adultes autour d’eux. De plus, cette attitude n’empêche évidemment pas de transmettre les repères et les valeurs nécessaires à tout humain. »
Catherine Gueguen, Pour une enfance heureuse. Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau, Éditions Robert Laffont, Paris, 2014, p. 321-322

Je vous propose un livre de guidance parentale qui représente la continuité de mon travail d’écriture depuis plus de quatre ans.

« Comment semer des graines de bonheur et de bienveillance dans le cœur de nos enfants ? Ou comment concilier psychologie positive et parentalité positive ?
Pour s’épanouir, le jeune enfant a besoin d’être accompagné sur le chemin des émotions par un adulte aimant, rassurant, bienveillant, contenant et respectueux. Ce « sujet en devenir » cultivera dans son cœur de belles émotions positives, ainsi que de précieuses valeurs humanistes, s’il se sent libre d’exprimer les peines et les peurs qui le traversent, s’il se sent respecté et aimé pour ce qu’il est, s’il apprend à aimer la différence comme une richesse et à savourer les petits bonheurs simples de l’existence.
À travers cet ouvrage, Isabelle Le Tarnec, éducatrice, spécialisée dans le soutien à la parentalité, souhaite guider les parents dans des postures empathiques et fermes, respectueuses et bienveillantes, envers leurs enfants. Elle propose des outils concrets, des pistes de réflexion et de compréhension sur l’univers émotionnel de l’enfant.

Au-delà de son expérience, elle s’appuie sur les découvertes en neurosciences affectives, sur la psychologie humaniste et positive, ainsi que sur la parentalité positive et la communication non violente. Elle est l’auteure auto-éditée d’une trentaine de livres-outils destinés aux enfants et aux parents qui se sont déjà vendus à plus de 13 000 exemplaires ! »

En vente sur le site Amazon (273 pages !)

Lien direct vers le site de vente : http://amzn.to/2FX636u

Lien vers la liste de mes ouvrages autoédités : http://isabelle-le-tarnec.fr/les-livres/

Bonne lecture aux petits et aux grands ! 

Pour un classement de mes ouvrages par tranches d’âges, veuillez cliquer sur ce lien : http://isabelle-le-tarnec.fr/les-themes-abordes/

Pour me suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/isabelle.le.tarnec?ref=hl

Pour me suivre sur Twitter : https://twitter.com/IsaLeTarnec

Pour me suivre sur Google+ : https://plus.google.com/collection/EYaIx

Pour me suivre sur Pinterest : https://www.pinterest.fr/isabelleletarnec/

Pour me suivre sur Instagram : https://www.instagram.com/letarnecisabelle/?hl=fr

Pour me suivre sur ma chaîne You Tube : https://www.youtube.com/channel/UCnGO0-y4Em2z2BRNlK8dr3Q

En tant qu’auteure, toute reproduction, même partielle, de mes livres est formellement interdite sans mon accord, en référence au Code de la propriété intellectuelle.
Tous droits réservés pour tous pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.